(format RFC 1123) (Es.: )
EN CE MOMENT Tour Down Under (3e étape)
pub
EN CE MOMENT
Giro : RCS distribue ses invitations
TOUR DOWN UNDER
Caleb Ewan tout en confiance
Cyclocross
Publié le 08 janvier 2017 à 20:31

Arnold Jeannesson : « J’ai pris mon camping-car, j’ai acheté trois vélos et je suis parti faire du cyclo-cross »

Arnold Jeannesson : « J’ai pris mon camping-car, j’ai acheté trois vélos et je suis parti faire du cyclo-cross »

Crédits photo : (c) CXStats.com / Yefrifotos

Il y a quelques jours encore ils étaient équipiers chez Cofidis. Aujourd’hui ils étaient les deux grands adversaires dans la conquête au maillot bleu-blanc-rouge. Ça n’a pas tourné à l’avantage d’Arnold Jeannesson, désormais chez Fortuneo – Vital Concept, et qui en est ainsi à son troisième podium sur les Championnats de France. Cela dit la bataille a été belle. D’autant que pour Jeannesson il s’agissait d’une véritable entreprise personnelle, à ses propres frais. Pas de happy ending mais une belle histoire tout de même.

 

Arnold, cette deuxième place est une déception ou une satisfaction ?

Déception. J’avais préparé les Championnats de France cette année pour gagner, pas pour faire deuxième. Je vais avoir 31 ans la semaine prochaine (le 16 janvier, ndlr), ça fait déjà presque 10 ans que je suis pro’. J’ai fait du cyclo-cross quasiment chaque année et je n’arrive pas à avoir ce maillot. Les années précédentes il y avait toujours des mecs qui étaient largement au-dessus donc je venais d’emblée pour chercher un podium. Cette année je m’étais dit que c’était Lanarvily : un circuit que j’affectionne et où j’ai déjà battu Francis (Mourey) et John (Gadret). J’avais déjà fait podium sur les Championnats de France Espoirs et Elites. Je m’étais dit pourquoi pas. Donc cette année pour la première fois j’ai essayé de préparer le cyclo-cross vraiment bien. Et puis ça n’a pas marché… Donc je suis déçu. Même si Clément (Venturini) était le favori je savais que je m'étais bien préparé et que je pouvais me permettre d’y croire.

 

Qu’est-ce qui vous a manqué ?

Je n’espérais pas ce type de circuit (sec, ndlr). Enfin c’est comme ça on ne choisit pas… C’est vrai qu’il était rendu très roulant. J’aime bien quand c’est plus collant et physique parce que je savais que je serai plus costaud que lui physiquement. Clément est meilleur techniquement, il a une trentaine de cyclo-cross dans les jambes, moi j’en ai une dizaine. Avec ce circuit, je savais que ce serait dur de le décrocher mais que je savais aussi qu’il ne me décrocherait pas car sur certaines parties du parcours, j’étais plus fort que lui je pense. Malheureusement on est arrivé au sprint. Je n’étais pas trop confiant, c’est ce qui a fait la différence. Je savais qu’il fallait passer le dernier virage en tête. Manque de pot lui aussi le savait. Ce n’était pas une surprise. On a fait le sprint avant le virage, j’étais à l’extérieur, c’était la place qu’il ne fallait pas avoir. Il ne m’a pas fait de cadeaux, on a joué un peu des coudes. Je n’ai pas pu passer ce virage comme je le voulais et du coup c’était fini, on n’a même pas fait de sprint. C’est comme ça il était plus fort que moi. Je le connais bien, je suis content pour lui parce que je savais que l’an passé avait été une grande déception pour lui. On était alors coéquipier (chez Cofidis, ndlr), je n’avais pas fait de cyclo-cross donc j’étais derrière lui pour le supporter, j’aurai bien aimé qu’il soit Champion de France. Cette année, je suis passé dans une autre écurie et j’ai été son premier concurrent. Je partais outsider mais je pense qu’il savait aussi que je préparais ce Championnat et qu’il m’attendait au tournant.

 

Vous y avez quand même cru ?

Oui j’y ai cru. Je me suis accroché. Il m’a attaqué deux fois très fort et les deux fois je n’ai rien lâché, je suis toujours allé le rechercher. Il m’a fait mal mais je pense que je lui ai fait mal aussi quand je suis rentré sur lui. Après j’ai bien compris qu’il attendait le sprint. J’attendais des erreurs de sa part, j’ai essayé de le pousser à la faute mais je savais que ça irait au sprint. C’était à son avantage et c’est là que j’y ai moins cru. J’ai l’expérience certes et il est jeune mais il a aussi gagné plus de cross que moi. Moi je n’ai jamais gagné de Challenges ou de Championnats. Je me suis mis la pression et peut-être qu’il était plus à l’aise que moi. Jouer un titre de Champion de France dans le dernier tour, ça ne m’était jamais arrivé.

 

Surpris par la défaillance de vos équipiers, Francis Mourey et Kevin Ledanois ?

On nous a posé beaucoup de questions cette semaine sur la tactique d'équipe mais je savais que Clément n’attendrait pas. Il n’avait aucun intérêt à attendre. C’était lui le favori, c’était lui l’homme en forme. On savait qu’il allait durcir la course tout de suite pour faire une sélection. Moi je suis parti prudemment… déjà j’étais en deuxième ligne donc il fallait d’abord remonter. Une fois que je suis revenu dans les premières positions j’ai compris qu’il ne me décrocherait plus. Et en même temps j’ai vu aussi que ça ne suivait pas derrière.

 

Malgré le fait que votre objectif n’est pas atteint, avez-vous pris du plaisir dans cette saison de cyclo-cross ?

Oui c’est sûr. Sur la route, je vais attaquer ma neuvième année. C’est vrai qu’il y a un peu de lassitude qui commence à se faire sentir même si je prends encore du plaisir. Je m’exprime encore bien, je fais de bons résultats mais je cherche aussi toujours la gagne et après neuf ans de carrière je n’ai toujours pas trouvé. Ce n’est pas évident non plus avec mon profil de coureur. Je viens du cyclo-cross, du VTT, c’est mon école. J’ai envie de prendre du plaisir sur le vélo et c’est pour ça que je ne m’interdis plus de faire du cyclo-cross. Ce n’était pas une demande de Cofidis ou de Fortuneo. J’ai pris mon camping-car, j’ai acheté trois vélos et je suis parti faire du cyclo-cross. Je me suis épanoui ainsi… Ce n’était pas pour gagner de l’argent, ça m’a d’ailleurs coûté plus cher qu’autre chose. Je suis content à la fin car j’ai fait un bon hiver, j’ai une dizaine de victoires en régionaux. Ça me prépare bien aussi pour la route.

 

Ça ne vous donne pas des envies de Mondial ?

J’aurai été Champion de France, j’aurai peut-être dit oui. Mais ce n’est pas le cas et je n’ai fait aucune Coupe du Monde. Aller aux Mondiaux, partir dernière ligne et arriver vingt-cinquième, ça ne m’apportera pas grand-chose. Mon équipe ne me paye pas pour ça, elle me paye pour faire le Grand Prix La Marseillaise et autres courses de début de saison.

 

Et à l’avenir, ça ne vous tenterait pas de faire toute la saison à fond au niveau international ?

Pourquoi pas mais ce n’est pas ce que me demandent mes employeurs aujourd’hui. Le problème du cyclo-cross c’est que ce sont les équipes pro’ qui nous disent « oui on fait » ou « non je ne veux pas que tu en fasses ». Ce n’est pas le coureur qui décide. L’année prochaine je ne sais pas par exemple si je pourrai faire du cyclo-cross. Chez FDJ, il y avait Francis qui le faisait à fond, à côté je n’en ai pas fait beaucoup. Chez Cofidis c’était pareil. Je ne suis pas embauché pour faire du cross à la différence de certains. Je ne peux pas demander à mon équipe cinq vélos, des véhicules… ça coûterait beaucoup d’argent pour une équipe professionnelle. Courir au niveau international avec plusieurs coureurs c’est compliqué pour une équipe pro’.

Avec la collaboration de CXstats.com

Par Antoine Plouvin
pub
COMMENTAIRES
Aucun commentaire
Pour commenter cet article, veuillez vous connecter avec votre compte CyclingPro.net.
Connexion
Route
Publié le 19 janvier 2017 à 13:09
Le doublé Giro - Tour de France de Nairo Quintana définitivement confirmé par Movistar
Le doublé Giro - Tour de France de Nairo Quintana définitivement confirmé par Movistar C'est désormais officiel, l'équipe Movistar vient de confirmer que Nairo Quintana fera bien le doublé Giro – Tour de France en 2017. Le feuilleton aura eu le mérite d'animer l'intersaison. Peu avant Noël Nairo Quintana déclarait à El Tiempo qu'il participerait au Tour d'Italie et au Tour de France en 2017 puis était démenti par le manager général de son équipe Movistar, Usebio Unzue qui affirmait que rien n'était encore décidé. Hier Nairo Quintana clamait que la décision finale était prise et qu'il doublerait bien les deux épreuves. Une affirmation à prendre avec des pincettes au vu de ce qui s'est passé fin décembre mais qui est finalement confirmée par l'équipe Movistar, mettant fin à l'incertitude. Le déjà impressionnant plateau du Giro s'enrichit donc d'une nouvelle tête d'affiche, et des plus prestigieuses avec l'ancien vainqueur de l'édition 2014.
Route
Publié le 19 janvier 2017 à 15:14
Un impressionnant plateau au Tour de la Communauté de Valence
Un impressionnant plateau au Tour de la Communauté de Valence Les organisateurs du Tour de la Communauté de Valence ont dévoilé les équipes qui participeront à la compétition qui se déroulera du 1e au 5 février 2017. Il était prévu vingt-deux équipes dont neuf World Tour mais l'annulation du Tour du Qatar a poussé BMC, Quick Step et AG2R La Mondiale a demandé des invitations de dernières minutes. Les frères Quintana (Movistar), les frères Yates (Orica – Scott), Wout Poels (Team Sky) le vainqueur sortant, Thibaut Pinot (FDJ), Nacer Bouhanni (Cofidis), Pierre Rolland (Cannondale – Drapac), Bryan Coquard (Direct Energie) ou encore Philippe Gilbert (Quick Step) font partie de l'impressionnante liste des leaders attendus à Orihuela où le départ de l'épreuve sera donné.
PUBLICITÉ
Route
Publié le 19 janvier 2017 à 05:14
Tour Down Under : Caleb Ewan tout en confiance
Tour Down Under : Caleb Ewan tout en confiance Caleb Ewan (Orica - Scott) remporte la troisième étape du Tour Down Under dans un sprint très disputé. Peter Sagan (Bora - Hansgrohe) prend la deuxième place et Niccolo Bonifazio (Bahrain - Merida) est troisième. Gorka Izagirre (Movistar), le deuxième du classement général, a lui été pris dans une chute dans les trois derniers kilomètres. L'étape a été marquée par la première échappée de ce Tour Down Under qui ne soit pas une échappée en solitaire. Richie Porte (BMC) conserve la tête du classement général.
Route
Publié le 18 janvier 2017 à 14:43
RCS distribue ses invitations, pas de Giro pour Androni et Nippo
RCS distribue ses invitations, pas de Giro pour Androni et Nippo RCS Sport a dévoilé les noms des équipes invitées pour les diverses courses WorldTour qu'elle organise. Les plus attendues étaient celle du Giro et les rumeurs se sont confirmées. RCS Sport a mis la préférence nationale de côté pour offrir la possibilité à d'anciennes formations ayant déjà participé de se montrer.
Route
Publié le 18 janvier 2017 à 11:25
Luca Paolini tire un trait sur le cyclisme professionnel
Luca Paolini tire un trait sur le cyclisme professionnel Hier, Luca Paolini a fêté ses 40 ans mais l'Italien a aussi pris une décision importante, celle de prendre sa retraite : « C'est décidé, j'arrête », a-t-il annoncé à la Gazzetta dello Sport. L'ancien coureur de Katusha n'aura donc pu redorer son blason, laissant l'image d'un coureur qui quitte le Tour de France 2015 au soir de la septième étape à Fougères, après un contrôle positif à la cocaïne. Pourtant, le Transalpin avait réalisé une très belle saison jusqu'ici avec sa victoire lors d'un Gand-Wevelgem d'anthologie où seule une trentaine de coureurs avaient bravé la tempête pour rallier l'arrivée.
Route
Publié le 18 janvier 2017 à 11:57
Thibaut Pinot confirme son programme de courses
Thibaut Pinot confirme son programme de courses Le leader de la formation FDJ a dévoilé son programme de compétitions jusqu'au Giro d'Italia qui sera son grand objectif cette année. Une légère modification s'est insérée dans son calendrier par rapport à ce qui avait été annoncé par son frère Julien dans les colonnes de l'Est Républicain le mois dernier.
Route
Publié le 18 janvier 2017 à 05:02
Tour Down Under : Richie Porte prend une sérieuse option
Tour Down Under : Richie Porte prend une sérieuse option Richie Porte (BMC) s'impose en solitaire au sommet de Paracombe. Le coureur de BMC a attaqué dès le pied de l'ascension et a fait une réelle différence. Il prend une sérieuse option pour la victoire finale. Gorka Izagirre (Movistar) arrive en deuxième position avec Esteban Chaves (Orica - Scott), troisième, mais ces deux coureurs comptent déjà une quinzaine de secondes de retard sur Porte sur la ligne et il faudra ensuite ajouter les bonifications. Richie Porte s'était loupé sur l'ascension de Paracombe il y a deux ans, il n'a pas loupé sa chance aujourd'hui.
Cyclocross
Publié le 17 janvier 2017 à 13:55
Cyclo-cross – classement mondial : Wout Van Aert accentue encore son avance
Cyclo-cross – classement mondial : Wout Van Aert accentue encore son avance Profitant de l'absence de Mathieu van der Poel (Beobank-Corendon) lors de la manche de Coupe du monde de Fiuggi, Wout Van Aert (Crelan-Charles) a creusé l'écart par rapport à son rival néerlandais au classement mondial et possède désormais près de 900 points d'avance alors que l'écart était passé sous les 300 points en novembre dernier. Sauf accident, Van Aert devrait donc rester numéro un mondial jusqu'à la fin de la saison. Derrière, le classement n'a quasiment pas changé et Kevin Pauwels (Sunweb-Napoleon Games) est toujours troisième. Marcel Meisen (Steylaerts-Verona) continue sa remontée (il était 17e au mois de novembre) et pointe désormais au septième rang grâce à sa deuxième place à Fiuggi. En revanche, Clément Venturini (Cofidis) est éjecté du top 10.
Route
Publié le 17 janvier 2017 à 11:11
Les organisateurs de Putte-Kapellen jettent l'éponge
Les organisateurs de Putte-Kapellen jettent l'éponge Le Grand Prix de clôture du calendrier belge pourrait ne pas avoir lieu en 2017. Les organisateurs du Sluitingsprijs Putte-Kapellen, dernière course belge de l'année, ont décidé de rendre leur tablier après des années de travail pour que la course ait lieu.
Route
Publié le 17 janvier 2017 à 04:52
Tour Down Under : Caleb Ewan logiquement
Tour Down Under : Caleb Ewan logiquement Après la People's Choice Classic, Caleb Ewan (Orica - Scott) s'offre la victoire, comme l'an passé, dans la première étape du Tour Down Under. Danny van Poppel (Team Sky) est deuxième et Sam Bennett (Bora - Hansgrohe) troisième. Cette première étape de la première course World Tour de l'année a été marquée par une échappée en solitaire de Laurens De Vrees (Astana)... mais aussi et surtout par la chaleur écrasante. Si bien que l'étape a due être raccourcie.
Route
Publié le 16 janvier 2017 à 17:56
La Méditerranéenne finalement annulée
La Méditerranéenne finalement annulée Les organisateurs de La Méditerranéenne ont finalement décidé d'annuler l'édition 2017, comme l'annonce Veloracingnews, partenaire communication de l'organisation.
Route
Publié le 16 janvier 2017 à 17:42
Tour Down Under 2017 : La Présentation
Tour Down Under 2017 : La Présentation La 19e édition du Tour Down Under débutera cette nuit. Cette course qui se déroule sur six jours avec des équipes de sept coureurs, possède chaque année un parcours assez similaire avec une poignée de villes-étapes qui se retrouvent chaque année sur le tracé. Cette épreuve, bien qu’elle soit la première épreuve du calendrier WorldTour depuis 2008, reste assez spéciale. D’une part car elle se situe très tôt dans la saison et que la plupart des coureurs qui y participent restent bien loin de leur meilleur niveau de forme, et d’autre part car le climat est à l'opposé de ce que peut connaître l'Europe à cette même période de l'année. Le décalage horaire et les différences de températures avec le Vieux Continent sont donc importants et particuliers. Et si l'épreuve s'internationalise et qu'elle est chaque année la course de reprise de plusieurs cadors du peloton mondial, les Australiens restent dominateurs au palmarès avec 11 victoires en 17 éditions
Route
Publié le 16 janvier 2017 à 09:52
L'agenda de la semaine
L'agenda de la semaine La saison sur route a repris hier avec la People's Choice Classic mais l'intensité va monter cette semaine avec la première course WorldTour qui aura lieu en Australie, le Tour Down Under. Le cyclo-cross, lui, continue avec notamment la dernière manche de Coupe du monde qui se déroulera ce week-end à Hoogerheide et où les coureurs se disputeront les places d'honneur pour le général derrière Wout Van Aert.
Cyclocross
Publié le 15 janvier 2017 à 16:05
Coupe du Monde de cyclo-cross (#8) : Van Aert en contrôle, Aerts au sol
Coupe du Monde de cyclo-cross (#8) : Van Aert en contrôle, Aerts au sol Wout Van Aert (Crelan - Charles) s'impose tout en contrôle dans cette manche italienne inédite de la Coupe du Monde. Même si son début de course a été marqué par un incident mécanique, Van Aert a pris son temps pour prendre la tête de la course et une fois que c'était fait, il a simplement dominé la compétition sans souffrir d'aucune concurrence. Marcel Meisen prend la deuxième place et Tom Meeusen (Telenet - Fidea) la troisième. La course a été marquée par une lourde chute de Toon Aerts (Telenet - Fidea) qui a violemment heurté un arbre non protégé avec l'épaule gauche et a dû abandonner la course. Avec cette victoire Wout Van Aert remporte la Coupe du Monde avant même la dernière manche de Hoogerheide qui aura lieu dimanche prochain.
Route
Publié le 15 janvier 2017 à 10:52
People's Choice Classic : Victoire de Caleb Ewan
People's Choice Classic : Victoire de Caleb Ewan Le Champion d'Australie du Critérium, Caleb Ewan (Orica - Scott), n'a pas loupé l'une des rares occasions de l'emporter avec ce maillot si particulier. Il devance Sam Bennett (Bora - Hansgrohe) et le Champion du Monde Peter Sagan (Bora - Hansgrohe). Ewan a parfaitement lancé son sprint à 150 mètres de la ligne en remontant à une vitesse bien supérieure à celles des Bora. La course a été animée par l'échappée de Ben O'Connor (Dimension Data) mais sur ce circuit le sprint est inévitable.
Route
Publié le 13 janvier 2017 à 17:36
Les nouvelles épreuves World Tour laissées à la merci de Velon ?
Les nouvelles épreuves World Tour laissées à la merci de Velon ? L’Union Cycliste Internationale vient de publier ce jeudi 12 janvier de nombreux additifs à ses règlements, et notamment celui du World Tour. Un a retenu notre attention. Il concerne les épreuves nouvellement promues au rang World Tour. On en parle beaucoup de ces dix épreuves (onze avant l’annulation du Tour du Qatar) où la participation des équipes World Tour n’est pas obligatoire. Certains organisateurs ont même confié leurs craintes d’avoir payé le conséquent ticket d’entrée au calendrier de première division sans avoir aucune garantie que cela leur apporte quoi que ce soit de plus en retour. Et bien le nouveau règlement ne les réconfortera pas et pire encore, il va faire peser sur eux une véritable épée de Damoclès et les mettre en position de faiblesse vis à vis des équipes.
Route
Publié le 12 janvier 2017 à 19:55
La Vuelta 2017 : Le parcours officiellement présenté
La Vuelta 2017 : Le parcours officiellement présenté La soixante-douzième édition du Tour d’Espagne vient d’être officiellement présentée par la société organisatrice Unipublic (filiale d’ASO) au Palais des Congrès de Madrid. La Vuelta se pare pour l’occasion d’un tout nouveau logo. Le troisième grand Tour partira le 19 août 2017 de Nîmes comme cela a été annoncé depuis juillet 2014. Il y a eu beaucoup de rumeurs sur son tracé qui s’avèrent presque toute conformes à la réalité du parcours présenté ce soir. La première d’entre elle, qui était à demie officielle était l’arrivée au sommet du mythique et extrêmement difficile Angliru la veille de l’arrivée finale de Madrid, comme en 2013 lorsque Christopher Horner avait remporté l’épreuve et que Kenny Elissonde s’était apposé au sommet de la montagne asturienne.
Route
Publié le 11 janvier 2017 à 16:48
Filippo Pozzato : « Ce sera peut-être ma dernière saison »
Filippo Pozzato : « Ce sera peut-être ma dernière saison » Filippo Pozzato ne sera pas le plus ancien du peloton en 2017 mais ce sera l'un des coureurs les plus expérimentés. A 35 ans, celui qui a débuté sa carrière en 2000 sera encore présent cette année dans les pelotons avec de l'envie et des objectifs. Le capitaine de route de l'équipe Wilier-Selle Italia ne cache toutefois pas que sa fin de carrière est proche.
Route
Publié le 11 janvier 2017 à 22:06
Alejandro Valverde percute une barrière à l’entraînement et se fait mal
Alejandro Valverde percute une barrière à l’entraînement et se fait mal La formation Movistar a fait savoir qu’Alejandro Valverde avait subi un choc avec ce qui apparaît être une barrière automatique qui se serait rabaissée sur lui heurtant ses bras et son torse. Pas de fracture mais d’importantes douleurs musculaires pour le champion espagnol. Il ne devrait donc pas être présent demain à la Présentation officielle de La Vuetla. Sa première course programmée est comme de tradition le Challenge de Majorque, du 26 au 29 janvier. Cela lui laisse deux semaines pour se remettre.
Route
Publié le 10 janvier 2017 à 19:41
Romain Bardet change de programme
Romain Bardet change de programme Sa rentrée était annoncée sur La Méditerranéenne (11 et 12 février) mais la réduction de celle-ci à deux jours l’avait mise en suspens. Par un communiqué, l’équipe AG2R La Mondiale vient d’annoncer que Romain Bardet n’ira finalement pas à La Méditerranéenne mais commencera sa saison la semaine suivante au Tour d’Oman. C'est une mauvaise nouvelle pour l'épreuve française qui n'a plus qu'à espérer que Bora - Hansgrohe, inscrite en dernière minute après l'annulation du Tour du Qatar, ne leur amène une belle surprise. Par ailleurs on connaît désormais la suite du programme de Romain Bardet jusqu’au Tour de Romandie.
Fil d'informations
Abonnez-vous !
 
ordinateur
JE M'ABONNE
pub
Sondage
Sondage vide

Pas de sondage en cours.